FREYA, qui es-tu ?

Origines

Elle nous vient direct des croyances nordiques et germaniques. 

L’origine de son nom semblerait venir du mot germanique « frau » voulant dire « madame ». En vieux norrois, cela voudrait signifier « maitresse ». 

Freya serait une déesse du Panthéon moyen nordique et germanique représentant l’Amour et la fertilité mais surtout déesse guerrière. 

Si on se réfère à l’Edda*, cette Déesse nordique porterait plusieurs noms. (* récit de mythologie nordique) : 

Vanadis : dit Vanes (belle déesse) 

Mardoll : mer brillante 

Horn : Lin ou linge 

Gefn : Donatrice (fertilité) 

Syr : truie. 

En poésie nordique, tout ce qui est beau se rapporte à son nom ex : larmes de Freya, filles de Freya, etc…

Elle a également un frère qui se nomme Freyr, d’ailleurs l’étymologie du mot « frère » serait issu de là. Freyr est le dieu majeur de la Vie et de la fécondité. 

Freya aura comme compagnon Od avec qui elle aura deux filles : Hnoss et Gersimi. 

Lorsqu’elle est associée à Frigg (épouse d’Odin) et Skadi (femme du Dieu Vane Njord et déesse associée à la montagne), les trois forment alors la Déesse Mère. Nous retrouvons également c’est aspect trifonctionnelle de part ses racines Océaniennes, Ouraniennes et Chtoniennes. 

Représentation : 

Elle est représentée avec une grande chevelure blonde ou rousse, des yeux bleus. Portant une peau d’épervier et un collier nommé Brinsingamen. 

Ce collier a des propriétés magiques : personne ne peut résister à son charme quand elle le porte. (On retrouve une première trace dans le récit de Beowulf.). Il est dit aussi qu’ainsi Freya donnait ses faveurs a l’armée qu’elle soutenait. 

Elle possède également un manteau en plumes de Faucon (associé également à la déesse Frigg). Il lui permettait de se changer en oiseau ou de voler vers d’autres mondes. Il est dit également que de part sa nature androgyne Loki était le seul être masculin à pouvoir également le porter.

Freya est également représentée sur un char tiré par deux chats bleus (des chats des forêts norvégiennes). Ils auraient été offerts par Thor. Thofnir et Hogni ou appelé aussi Brundr et Kaelinn. 

Qui est-elle ? 

Freya dont les noms Freitag et Friday seraient issus de là, ce qui expliquerait aussi pourquoi le jour qui la représente est le vendredi. 

Elle était aussi vénérée que l’était Vénus. 

Mais ce qui la rend aussi vénérable c’est qu’elle serait la première des Walkyries. 

Il est dit que lorsque Freya traverse les cieux sur son char, ses cheveux laissent tomber des fleurs et c’est elle aussi qui dépose la rosée matinale. 

Revenons à nos walkyries, ces divinités qui s’occupent des guerriers morts au combat. Mais pas n’importe lesquels : les Einjahr (guerriers honorables morts la lame à la main). Ceux que Odin récupérait étaient réservés pour le Ragnarök.  Ceux de Freya protégeaient les clans de leurs familles. 

Freya étant la première Walkyrie, elle se partage ainsi avec Odin, les guerriers morts au combat. Elle en reçoit donc ainsi la moitié dans son palais appelé « Sessrúmnir ». Il se trouve dans le Fólkvangr (dit la plaine des troupes). 

D’autre part, Freya connait et pratique le seidr. C’est un pratique chamanique (ancienne religion nordique) reprise par les néo-païens sous le nom de Ásatrú. Cette pratique permet de connaitre le destin grâce aux fils tissés par les nornes. (Divinités gardiennes des destinées). Pratiques de rituels magico-érotiques reservé aux femmes et à la « déesse Truie ».) 

Freya appris cette activité aux ases. Cependant cette pratique est essentiellement réservées aux femmes (faisant appel à des notions de magie sexuelle, elle serait honteuse notamment avec l’arrivée du christianisme). Cependant Odin fut un des seuls a maitriser cette pratique. 

Une fête oubliée car méprisée par le christianisme, et faisant appel à cette pratique, était « l’arbre de mai ».

Voilà j’espère que cet article vous aura permis de mieux connaitre cette déesse nordique. 

Article Culture ésotérique rédigé par : Schwob Ségolène 

Laisser un commentaire