IMBOLC, en savoir plus !

IMBOLC Le Sabbat Wiccan

Imbolc est célébré en la date du premier février. Il se trouve à mi-chemin entre Yule (solstice d’hiver) et Ostara (équinoxe du printemps).

C’est à Imbolc que la nature se réveille doucement de son repos hivernal et se prépare à des journées plus longues et chaudes. Étymologiquement, le mot Imbolc se réfère à la fécondité, au ventre plein et à la lactation des brebis. Cette fête est associée à la déesse Irlandaise Brigid. Déesse de la poésie, de la guérison, de la renaissance et de la fécondité. Brigid accompagne le retour de son jeune enfant, le Soleil qui devient de plus en plus fort.

Sa chaleur commence à fertiliser les terres et à faire germer les graines. Cette fête est bien évidemment liée au feu (symbole du soleil) et à la lumière, on donne une grande importance aux chandelles.

Autrefois, les gens dansaient autour de grands feux de joie et marchaient dans la nuit accompagnés de flambeaux. Afin de mieux comprendre Imbolc, petit retour historique : l’hiver n’avait pas le même impact chez nos ancêtres que de nos jours. Ces derniers devaient faire face en conservant leurs aliments, en possédant suffisamment de combustibles, en nourrissant leur précieux bovins et ovins, en s’éclairant à la lumière d’une simple bougie.

À ces époques, nos ancêtres avaient un énorme respect pour le feu et cela n’était pas étonnant qu’ils fêtaient l’arrivée des jours meilleurs. Imbolc est cette petite lumière, encore chancelante comme la flamme d’une chandelle. Le printemps s’annonce. C’est le moment de penser à de futurs projets, faire des plans (plants). C’est un temps de planification.

Il existe des rituels pour célébrer Imbolc mais je n’en citerai aucun. Mais vous pouvez faire des petites choses symboliques comme le célèbre nettoyage de printemps de votre foyer, aider une personne en difficulté, planter une graine, démarrer un projet, remercier les autres, brûler une chandelle.

Ses couleurs sont le blanc, le jaune, le rose et le vert clair. Ses plantes sont l’angélique, le basilic, la cannelle, la ronce, la mûre, le roseau. Ses arbres sont le cèdre, le prunellier et le sycomore. Ses fleurs sont le perce-neige, la jonquille et le crocus. Ses cristaux sont l’améthyste et la turquoise. Ses métaux sont l’antimoine, l’or et le bronze. Ses animaux, totems ou créatures mystiques sont l’alouette, le cygne, le dragon, la marmotte, l’ours, le mouton, le rouge gorge, le serpent et la vache. Ses parfums sont le cèdre, la menthe poivrée, le styrax et la cannelle. Ces listes sont à titre informatif, chaque praticien est libre de choisir ses éléments. La roue de l’Année tourne et ce vers des jours plus longs et chauds, le printemps arrive doucement.

« La terre entière est engloutie dans l’hiver. L’air est refroidi et la gelée enveloppe le sol. Mais, seigneur du soleil, Invisible, tu es né de nouveau de la gracieuse Mère Divine. Dame de toute fertilité. Salut Grand Dieu. Salut et Bienvenue »

Article ésotérique rédigé par : Valérie D 

Laisser un commentaire