La Lune aurait elle vraiment une influence dans notre vie de tous les jours ?

Mythes ou légendes urbaines, croyances ancrées dans le temps depuis des siècles, la lune fait toujours autant parler d’elle…

C’est un symbole important dans le milieu de l’ésotérisme.

On dit que les soirs de pleine Lune, l’augmentation du nombre d’accouchements se fait ressentir sur les statistiques. On dit également que durant ses nuits la, le nombre de fausses-couches, de césariennes ou de naissance de jumeaux croîtrait. Actuellement rien est vérifiable concrètement concernant ces dires.

Des chercheur suédois ont étudiés l’impact lunaire sur le cycle du sommeil. Dans leur analyses ils ont observés l’activité cérébrale sur 30 personnes toutes volontaires durant une nuit de pleine Lune. Le taux de  leur mélatonine (l’hormone du sommeil), baisse jusqu’à un niveau très bas ces soirs-là.

L’étude Human sleep and cortical reactivity are influenced by lunar phase démontre que :

  • L’activité du cerveau liée au sommeil diminue de 30 %.
  • Le cerveau s’endort 5 minutes plus tard qu’à l’ordinaire.
  • La durée totale de sommeil est amputée de 20 minutes.

Un phénomène étrange constaté et notifié d’inexpliqué par cette équipe de scientifique suédois.

On dit également certaines expression concernant les nuits de pleine Lune :

  • C’est la nuits des « Fous »
  • La nuit des colères pour les lunatiques (adjectif qualificatif issu du « comportement lunaire »)
  • Monté de stress et d’inquiétude par nuit de pleine lune.

Il faut noter également que le mot : Lunatique tire son origine de cette état de fait directement lié à la lune « Qui a l’humeur changeante, déconcertante (comme ceux qui, croyait-on, étaient sous l’influence de la Lune) ». Dans l’idée mentale du caractère lunatique en psychiatrie on évoque également le comportement bipolaire.

Il serait également question d’éléments naturelles qui se déchainent lors de nuits de pleine lune, les mers, les océans qui se déforment et les vagues de plus en plus violantes et agités sur plusieurs mètres.

Au final cette pleine lune que représente t’elle symboliquement parlant ?

La pleine Lune et son symbole : la fin d’un cycle (la Lune croissante) qui apporte la lumière nocturne, et le début d’un autre (la Lune décroissante) qui plonge la nuit dans l’obscurité totale.