LE LYCANTHROPE ?

Le lycanthrope (lycos = loup et anthropos = homme) est plus connu sous le nom de loup-garou (leus warous en vieux français) est revenu « à la mode » avec les vampires suite à de nombreux films, séries ou ouvrages littéraires, mais que se cache-t’il derrière ses nombreuses légendes…?

Dans le folklore, le loup-garou est un être humain qui a la capacité de se transformer complètement ou partiellement en une créature proche du loup.

Un peu d’histoire : Au Ve siècle avant JC, Hérodote fait mention d’un peuple de sorciers vivant au bord de la mer noire capable de se transformer en loup volontairement. Dans la mythologie grecque, le cruel roi d’Arcadie Lycaon aurait servi un menu de chair humaine à Zeus déguisé en mendiant. Ce dernier apprenant la supercherie foudroya les enfants du roi sauf un. Zeus transforma Lycaon en loup.

Il existe beaucoup de légendes concernant les lycanthropes qui varient selon les pays voire les régions. J’ai donc repris les croyances populaires les plus communes. C’est au moyen âge que le mythe du loup-garou prend de l’ampleur.

Les loups étaient nombreux et leurs hurlements effrayaient beaucoup la population rurale.

Comment devient-on loup-garou ?

Soit par choix, suite à un pacte avec le Diable. Soit par obligation suite à une morsure ou griffure d’un autre loup-garou, à une malédiction (un sortilège) liée au Diable, suite à un châtiment divin. Certaines légendes parlent d’une maladie, un virus.

Comment reconnaître un loup-garou ?

C’est presque impossible lorsque celui-ci est sous sa forme humaine. Certains prétendent que ces personnes possèdent des sourcils fournis, des yeux rapprochés, des oreilles basses, des ongles rouges, une pilosité importante, une cicatrisation rapide. Ces personnes ressentent beaucoup de mélancolie et une étrange fatigue. Lors des nuits de pleine lune (principalement mais pas que) l’être humain se transforme dans d’horribles souffrances en une créature ressemblant à un loup énorme, puissant, agile, au regard perçant hurlant comme un loup. Pour certains mythes, il se déplace à quatre pattes ou à deux pattes. Le loup-garou est féroce et chasse sans merci tuant le bétail, les êtres humains avec une préférence pour la chair des jeunes enfants. Ils se nourrit aussi de cadavres fraîchement enterrés. Le lycan reprend sa forme humaine le matin oubliant ses méfaits. Certaines légendes prétendent que certains lycanthropes se transforment volontairement en revêtant des vêtements en peau de loup ou une ceinture dans cette matière.– Peut-on « guérir » de cette malédiction ? Malheureusement, la façon la plus efficace de libérer la personne atteinte de lycanthropie est de la tuer. Certains sorciers tentent d’apaiser sa rage par des sorts ou des potions. D’autres tentent de les exorciser.

Comment se protéger d’un lycan ?

Le lycanthrope se transforme principalement à la pleine lune donc une solution consiste à l’enfermer dans une cage et à l’enchaîner pendant sa transformation. Les armes en argent bénies pouvaient blesser gravement ou tuer un loup-garou, pour être mortelle, la blessure devait le frapper en plein cœur. Le loup-garou pouvait être anéanti par décapitation ou immolation. La blessure infligée marquait le corps du lycan sous sa forme humaine permettant de le reconnaître. À sa mort, le loup-garou reprend sa forme humaine.

Des milliers de personnes ont été accusées de lycanthropie pendant le moyen âge, énormément de procès ont eu lieu. Ces personnes terminaient sur un bûcher après de terribles tortures. Rien qu’en Europe occidentale, l’histoire relate plus de 30000 procès… entre le 15e et 16e siècle.

La littérature mentionne cinq formes de transformation :

1. L’homnidé, l’être humain est dans un état «normal »mais est infecté. Son physique est peu modifié mais il inquiète les autres animaux.

2. Le galbro, son aspect change à la transformation, c’est la première étape qui reste discrète. Le loup-garou maîtrise ses réactions.

3. Le crinos ou loup-garou, c’est la forme la plus connue, la plus bestiale. Le lycan est incontrôlable et tue sans merci.

4. L’hyspo, d’une grande cruauté, il gagne en force, en vitesse, ses sens ont atteint leur paroxysme. C’est une machine à tuer.

5. Le lupus ou loup, phase finale de la transformation, le lycan ressemble au loup commun mais plus grand. Il choisit cette forme lorsqu’il souhaite se faire discret.

De nos jours, la psychiatrie parle de lycanthropie clinique où une personne se croit possédée par l’esprit d’un loup.

Dans les dossiers Warren, un jeune homme à Londres aurait été possédé par l’esprit malin d’un loup et aurait été exorcisé. Dans le monde ésotérique, certaines croyances aux lycanthropes sont liées aux voyages astraux. Cet état permet à l’esprit de visiter d’autres lieux et pourquoi pas le corps d’un loup. Il existe également une maladie génétique, l’hypertrichose qui se manifeste par une pilosité envahissante sur une partie ou la totalité du corps. Le loup a toujours été un animal fascinant beau, majestueux mais terrifiant et effrayant à la fois. Parfois, il est adoré mais parfois il est détesté, à un point tel, que nous lui avons offert des mythes et nombreuses légendes…

Le loup-garou parfaite hybridation entre l’être humain et le loup. Sa légende existe dans de nombreux pays même si elle diverge, on retrouve le lycanthrope en France, Belgique, Allemagne, Angleterre, Russie, pays nordiques et j’en passe. Alors le loup-garou mythe ou réalité ?

Article ésotérique rédigé par : Valérie D