poésie gothique

Poésie Gothique et envoûtante à découvrir.

« Mon cœur de sorcière noir » (Par Jessi.M)

Dans les noirceurs, là où la lumière prend son temps pour grandir.
Je trouve le chemin pour l’avenir.
Et le temps devient si doux pour m’investir.
Avec le temps mes douloureux souvenirs ne fondent que s’adoucir.

Quoique mes goûts bien souvent si noirs, reste toujours aussi obscur, ma façon de regarder et mon cœur grandissent d’espoir.
Cette sensation si étrange mais tellement jouissive, mon âme face à face au miroir.

On n’est pas obligé d’être dans la lumière pour briller avec sincérité.
On n’a pas besoin de parler pour que nos actes de bonté soient entendus et répétés.
Une sorcière fidèle à son Baphomet, peut aussi rayonner et propager des messages de paix.

Comme une sorcière noire d’apparence, mon cœur prend une place immense.
Seuls ceux qui jugent reste dans la fausseté et dans l’ignorance.
Ce que je désire maintenant, cela va bien au-delà de ma paix personnel.
Cela devient universel.
Un partage d’esprit et d’amour intense.
Je suis et je resterai différente de tout les êtres dit de lumières, mais mon être vous prouvera le contraire… Cette lueur éternelle.

Autre chose pour finir ce message, ce que je suis aujourd’hui.
C’est grâce à vous mes précieux ami(es)s.
La sorcière noire que je suis, qui s’épanouit petit à petit…
À juste envié de vous crier avec tout mon cœur, MERCI !

Un écrit remplis d’amour pour mes doux chats de la nuit

Ecrit par : Vampy Crow alias Jessi.M

« L’appel du sang » (Par Jessi.M)

Connaissez vous cette profonde pulsion ?

Pour beaucoup elle serais vécue avec une énorme répulsion ! Elle commence par les entrailles. Votre coeur par en bataille.

Vous commencez à en saliver. Est ce que c’est la faim ? Pourtant mon estomac réclame rien ! Puis cette faim va s’amplifier. Vous pouvez plus contrôler vos penser. Vos yeux, vos désires, y seront fortement guider. Et si le silence règne vous entendrez ses appels.

Si doux, puis si douloureux, faut-il obéir à ses multi rappels ? Cette peau, on succombe en une caresse. Cette veine, vilaine tentatrice. Ce fluide, qui conduit à notre ivresse. Cette odeur, tellement manipulatrice. Vous tomber petit a petit dans la folie. Suivre votre envie ? Ou bien l’enterrer au plus profond de vous ? Aurais vous la force d’allez jusqu’au bout ? Ce goût et cette odeur de fer. Agit comme une drogue mais celle-ci garde tout son mystère.

As tu déjà fantasmé d’être un vampire ?

Et si tu pouvais réaliser ce désire ? Tu ferrais quoi toi, si tu avais cette boule en toi si envahisante ? Cette si délicieuse et à la fois horrible envie ? Juste imaginer ta langue caresser cette peau saignante. Sentir ton âme, ton corps, s’exciter avec folie. Refuserais tu l’extase orgasmique ? Peut importe le moyen d’y arriver à cette instant magique. Comme une envoûtante et sombre cérémonie de passage. Libère la bête qui est en toi, serait-il pas le message ?

Ecrit par : Vampy Crow alias Jessi.M

« Le voleur de souvenirs » (Par Jessi.M)

Connaissez vous le petit voleur de souvenirs ?

Vos souvenirs de tristesse, de peur, d’horribles désires, aucune pitié, il va tout vous voler. Et personnes ne pourra en échapper.

À quoi ressemble t’il ce petit voleur ? Il est tout petit, avec un regard vif. Il a un magnifique plumage noir, avec un air rêveur. Il est un brin magique, loin d’être un primitif. Mais pourquoi vole t’il nos souvenirs ?

C’est un oiseau précieux, un instant miraculeux. Et il est surtout très courageux et audacieux. Et toi, as tu réfléchis ?

Pourquoi garder tout ses souvenirs ? Mais qui est ce petit voleur ? Il est la pour soulager vos peurs, vos malheurs, vos erreurs, il vole vos souvenirs, pour lui salourdir.

Et vous vous laissez lèger comme l’air et que vous puissez enfin re-sourire. Voila sont profond désire, vous voir vous épanouir. Il vole si loin avec vos souvenirs, pour éviter de vous voir encore souffrir. Mais comment pourrait on l’appeler cette oiseau qui vous tend la main ?

Peut importe le nom que vous lui donné, il agit en tout cas comme un ange gardien !

Ecrit par : Vampy Crow alias Jessi.M

« L’amour du fleuve de l’enfer » (Par Jessi.M)

Pour beaucoup l’amour c’est si doux. Pour d’autres un rêve rempli d’espoir Mais au final beaucoup avancent dans le noir avec une image très vague qui rend l’amour si flou !

Et si la réalité était toute autre chose ? Si l’amour était une horrible épreuve ? Si l’amour était la pire des choses ? Et si la vérité de l’amour était un si long fleuve ? Un fleuve si agité, un fleuve déchainé, un parcours, le chemin des enfers !

On y croit tous comme des enchainés Mais on est très loin du comte de fée. Tout est beau, tout est séduisant ! C’est la meilleure façon de déguiser une puissante vérité. Et si on étudiait le sujet? De l’amour sans toutes ses couches glissantes. L’amour est sadique, l’amour est manipulateur.

Il mettra tout en oeuvre pour te laisser dans un état rêveur, attendra que tu sois déconnecté de ton « toi intérieur » pour porter son coup fatal, un coup si brutal, avec un son diaboliquement rieur… Tu vois où je veux en venir ?

Oui cet amour, ou tu n’es pas sûr d’en revenir ! Cet amour qui te bouffe les entrailles, qui te tiraille, comme du bétail. Tu sens que tu vas tout droit vers l’abattoir mais tu gardes espoir malgré l’odeur qui te prédit l’avenir. Tu es si proche de la fin, soit tu fermes les yeux ou soit tu rentres dans une énorme bataille ! Mais il est rentré en toi, tu le sens encore, tu le désires encore. Tu le sens dans ton bas ventre, il remonte et navigue dans tes tripes, il monte encore… Il a atteint ton coeur et se prépare à lancer son coup fatal, ton cerveau !

Il est sûr que tu lui appartiendras totalement comme ça, il hantera tes jours et tes nuits tes pensées et toi tu lui remplieras son égo L’amour qui fait mal physiquement, l’amour qui te rend complétement folle mentalement As tu déjà pensé à mourir par amour ? Tu as surment été le buffet à volonté d’un vautour, un vautour du fleuve, un vautour de l’amour ! Après avoir survécue à cette puissante attaque, tu t’es senti totalement détruit, humilié, vide, sans espoir, sans amour, tout devient si lent…

J’aurais envie de te dire bienvenue « chez les survivants de l’amour du fleuve » Car oui je vous annonce que vous avez survécu à cette horrible épreuve et c’est pas tout le monde qui y arrive, oh oui croyez-moi , et parfois on y replonge encore et on en ressort plus fort ! On est des guerrières, des guerriers de l’amour, avec nos cicatrices physiques, mentales et sentimentales, mais maintenant rien ne nous endort.

Ecrit par : Vampy Crow alias Jessi.M

« Le temps qui passe ». (Par Jessi.M)

Tic tac tic tac, c’est moi, « le temps qui passe »
La lourdeur du temps sur tes os !
Le temps qui presse tes poumons, tu te sens dans une impasse…
Et puis tout d’un coup, tu entends ce bruit … le craquement de tes os !

Tu peux la ressentir comme un douloureux coup de couteau dans ton coeur.
Tu as le réflexe de mettre ta main sur ta poitrine pour soulager ta douleur.
Priez, que cette douleur disparaisse.
Mais le temps ne disparaitra jamais.

Tic tac tic tac, c’est moi « la dame du temps« , qui se moque…
Toi, petit être humain si faible, si fragile.
Tu vas finir comme un vieux pantin, une vieille loque !
Tu sens parfois la vie si fébrile…

Tu fermes les yeux, tu les ouvres à nouveau… et c’est fini…
Tu peux rien contrôler, rien n’est à ta portée.
Ce sont les aiguilles qui contrôlent ta destinée.
C’est ainsi l’horloge de la vie, elle trahie !

Entends tu parfois, cette douce et glaçante voix ?
Elle te dit « et toi, comment veux-tu finir la partie ?« 
Tu sentirais presque son diabolique sourire qui te laisse en effroi.
Elle s’occupe de toi, c’est bientôt la fin du jeu de la vie…

Tic tac tic tac,

Ecrit par : Vampy Crow alias Jessi.M

4 Petits écrits Diaboliquement sublimes

LE DÉMON DU PASSÉ

Un bruit, un souffle, une présence.
Elle angoisse, seule dans cette ruelle.
Il est très tard, et personne pour prendre soin d’elle.
Surement une peur, elle pleure son absence.

Mais derrière cet arbre, se cache bien un danger.
Un démon, c’est le démon du passé.
Il te chasse, il te torture, juste à temps que tu avoues tes regrets.
Tu l’as réveiller avec ton âme torturer.

Tu pense vraiment pouvoir lui échapper ?

CRIE SILENCIEUX

Le dèbut de cette histoire.
Un soir dans le noir.
Une‚ âme qui a perdu tout espoir.
Etes vous prêt a entendre ce crie du désespoir ?

Des larmes, encore des larmes.
Cette douleur, qui prend tellement de place.
Elle voit plus que son arme.
Elle n’arrive plus à rester de glace.

Personne ne vue ni sentie sa douleur.
Sans un mot et sans plus aucune pudeur.
Elle se lance dans l’horreur.
Et si seulement quelqu’un avait vu ce cries silencieux et ses peurs.

Là, toute seule, dans sa chambre, repliée sur elle mème.
Elle pris cette lame, retenue une dernière fois ses larmes.
Une dernière pensée pour les gens qu’elle aime.
Mais qu’ils l’ont jamais vraiment regardé ni sincèrement aimer.
Dans ce dernier souffle de tristesse, elle pris cette lame.

La douleur n’était rien par rapport a tout ce qui s’était passé.
Et disparue comme elle a vécu, sans crier …

BOUCHE COUSUE

Elle avait mal, le manque d’humanité.
Ses paroles n’étaient pas écoutées.
Elle eut une envie folle, mais déterminée.
Plus personnes, entendra sa voix… sa nouvelle destinée.

Elle se regarda dans le miroir.
Sans un mot, sans un son, sans s’arrêter.
Elle pris du fil et une aiguille dur comme l’acier.
Se transperça la bouche à de multi reprises.
Ce fil blanc rempli de sang, objet de son emprise.
Elle se regarda une dernière fois, puis sourit devant ce fameux miroir…

Un triste geste rempli d’humanité ou un simple acte totalement désespérer ?

UN CORPS QUI NE TREMBLERA PLUS

J’ai senti cette chaleur monter en moi.
La totalement nue et soumise à mon roi.
Il m’attacha à ses barreaux de fer.
Je sens cette chaleur digne des enfers.

Il voulait me faire mal.
je le voyais dans ses yeux noirs.
Dans son costume.
Avec son sourire sadique rempli d’espoir.

Complètement honteuse et amoureuse.
Impatiente et complètement désireuse.
Il s’amusait a me faire attendre, c’était tellement jouissif.
Me bandèrent les yeux, pour que son jouet sois plus attractif.

Ses sévices commencèrent, lentement, puis brutalement.
Je hurlais, j’avais mal, mais ces douleurs étaient orgasmiques.
Je sentais ses mains sur ma peau, j’aurais voulu que le temps arrête ce moment.
Pour pouvoir savourer au ralenti cette union sauvagement fantastique.

Il a pris mon corps.
Mais chaque nuit, je le réclame, j’en veux encore.
Oui, je me souviens quand j’ai rencontré le diable.
Il m’a possédée, il est encore en moi, pourtant il ressembler bien à nos semblables.

Il me rend visite encore de temps en temps, la nuit.
Embellir comme me faire souffrir en pensant à lui.
À travers mes rêves, mes pêchers, mes fantasmes…
Je serais nostalgique à vie de nos corps en fusion, nos orgasmes.

4 Récits rédigés par : Vampy Crow alias Jessi.M

LA JOLIE POUPÉE DANS SA BOÎTE

Elle avait froid !

Absolument perdue, elle se sentait à l’étroit. Complètement nue, son corps remplis de douleur, son doux visage mouillé par des torrents de larmes, elle était plongée dans ses peurs.

Victime, soumise, blessée et sans armes incapable de crier, elle aurait aimé se réveiller. Son esprit, son corps, agonisaient, elle priait si fort, pour que quelqu’un tombe du ciel et vienne l’aider. Prête à tout, même à vendre son âme au diable, mais elle était sûrement déjà en contact avec lui en ce moment.

Elle ne sera plus qu’un déchet quand il ne la considérera plus viable. Sa vie comme tant d’autres, n’est pas importante. Elle se senti comme un papillon, enfermée pour être contemplée, puis tellement enviée et désirée. On lui arracha les ailes, le plaisir de torturer, la brutalité, la stupidité, pouvoir contrôler, la dominance de posséder.

Où finissent les jouets cassés ? Pourtant elle était humaine.

Où finissent les animaux rejetés, torturés, maltraités, tués ? Pourtant elle était humaine. Le bruit de la terre frappa brutalement sa boîte. Prise de panique, elle laissa échapper un dernier cri, ne pouvant pas se replier sur elle même dans cette boîte, comme une poupée bien trop usée, dans le silence, elle partie Pourtant elle était humaine…

Ecrit par : Vampy Crow alias Jessi.M