Vlad Basbarad III, Mystique ?

Vlad Basbarad III serait né en l’an 1431 en Transylvanie, territoire se trouvant en Roumanie, en son centre, dans les Carpates.

Prince Vlad Dracula
Prince Vlad « Dracul-a »

Ces terres seraient entourées d’un brouillard persistant. Sa vie est tumultueuse, tout comme ses légendes. Vlad III est le fils de Vlad II, gouverneur de Transylvanie, membre de l’Ordre du Dragon. Ce dernier fut couronné roi de Valachie (région du Centre de la Roumanie), de nombreuses tentatives d’alliances et de traités de paix furent signés mais en vain.

Pendant son enfance Vlad, troisième du nom et son frère cadet furent retenus en captivité par les Turcs pendant que ces derniers fesaient pression sur leur père. Vlad revient en Valachie vers l’âge de 16 ans, il apprend la mort de son père (Vlad II) et de son frère aîné trahis par les boyards (nobles Valaques). C’est Vladislav qui trône en Valachie, le jeune Vlad III expulse celui-ci grâce à l’aide des Ottomans mais les Hongrois remettent rapidement Vladislav sur le trône.

Malheureusement, ce dernier commet une grossière erreur politique en se rangeant du côté des Turcs provoquant la colère des Hongrois…

Vlad profite de cette occasion pour renverser définitivement Vladislav en combat singulier. Il monte donc sur le trône. C’est l’apogée de jeune prince Vlad, sa gouvernance est assez particulière car ce dernier nomme des paysans valaques au sein de son gouvernement. Ce, pour renforcer son pouvoir mais surtout par vengeance vis à vis des boyards.

Le prince réserve une «surprise » à ces derniers assez originale, Il organise pour Pâques, un superbe banquet où un grand nombre d’entre eux sont conviés avec leur famille. Les femmes, enfants et certains boyards seront exécutés sans pitié, les autres seront réduits en esclavage pour la construction d’une forteresse. La sinistre réputation du prince Vlad III commence à naître.Vlad est particulièrement cruel par rapport aux mendiants, aux vieillards, aux impotents, aux catholiques et aux gitans.

Il les brûlaient vifs sans aucune pitié. Mais ce n’est rien en comparaison à ce que le prince réservait à ses ennemis. Ces derniers étaient éborgnés, écorchés, frits, bouillis ou encore enterrés vivants. La punition préférée de Vlad reste le pal (l’empalement) dont le surnom de Vlad Tepes (Tepes en roumain signifie l’empaleur). La technique du pal, consistait à enfoncer un pieu dans l’anus des hommes et dans le vagin des femmes en le faisant ressortir par la bouche. Les victimes agonisent de la sorte et Vlad laisse les cadavres se putréfier sur le pal.

L’histoire raconte que Vlad Tepes a érigé aux frontières de son territoire une «forêt de pals ». Le sultan Turc en guerre avec lui serait rentré à Istanbul épuisé et horrifié par cette vision. Pendant ce temps, Radu, demi-frère de Vlad III complote avec les boyards, les minorités et une partie du peuple roumain alors que l’empaleur est en guerre avec la Turquie. Les troupes se rassemblent et le prince sans argent est renversé. Il est emprisonné en Hongrie pendant de longues années. Vlad récupère le trône de Valachie pour une troisième fois, mais suite à une énième conspiration des boyards, il est décapité en 1476. Son tombeau n’a pas été retrouvé, les sources divergent. Physiquement, Vlad Tepes était petit, trapu, assez fort. L’aspect de son visage était cruel, sa face est mince, son nez étroit, ses yeux grands et verts ornés de sourcils épais rendant son regard terrifiant. Il portait la moustache et ses longs cheveux ondulés noirs tombaient sur ses épaules. Sa peau est pâle (description d’un émissaire du pape Pie II).

Bien que Vlad semble avoir séjourné dans de nombreux lieux, le plus connu est le château de Bran. Forteresse située sur un piton rocheux près de Brasov en Roumanie. Il est toujours présent de nos jours. Le prince aurait été marié plusieurs fois et aurait eu une descendance. Sa première épouse se serait suicidée en sautant d’une tour afin d’échapper aux Turcs. Le prince semblait souffrir d’une maladie physique étrange. Les symptômes sont les suivants : la peau est pâle et devient douloureuse lors de l’exposition au soleil, les yeux rougissent facilement, les urines sont rougeâtres, les canines sont cramoisies, les gencives sont nécrosées, le malade souffre de douleurs abdominales mais aussi de troubles neuro-psychologiques (crises nerveuses), une allergie à l’allicine (composant de l’ail) est également observée. À cette époque, le traitement de cette maladie était d’ingérer du sang. D’après les légendes, Vlad buvait le sang de ses ennemis. Il est évident que le diagnostic de ce mal a été effectué de nos jours. Il s’agit de la porphyrie sanguine qui se traduit par une déficience de l’une des huit enzymes intervenant dans la fabrication de l’hème. Cette dernière compose l’hémoglobine jouant un rôle important dans le transport de l’oxygène vers les organes vitaux.

Il semblerait que l’empaleur souffrait de porphyrie, David Dolphin, biochimiste réputé appuie cette hypothèse. Comme je l’ai cité en début d’article, le père de l’empaleur, Vlad II était membre de l’Ordre du Dragon. Il a transmis ce titre à sa descendance. Vlad II était surnommé Dracul qui signifie dragon ou diable. L’affixe « a » en roumain, signifie fils de, donc Vlad Tepes, a hérité du nom de Dracul-a. Ce nom n’avait rien de péjoratif à l’époque car il était issu d’un Ordre prestigieux. Appelé à l’époque Vlad Dracul III, sa légende a atteint son apogée suite au célèbre roman de Bram Stoker «Dracula ». Ces quelques lignes tirées de faits historiques, racontent la vie de cet homme, Vlad Dracul, dit Dracula mais est- il le vampire originel ?

Article ésotérique rédigé par : Valérie D 

Comments

Laisser un commentaire