Les chevaux de l’apocalypse !

Blanc, qui  es tu toi magnifique destrier blanc qui semble avoir la puissance d’un lion, la victoire dans le regard qui semble vouloir conquérir un monde déjà en dérive, des hommes qui non aucun pouvoir de force surnaturelle.

De ta crinière blanche, de tes naseaux qui soufflent une vapeur sortie de tréfonds d’un volcan que cherches-tu dans toute cette pagaille ou on vit ? Ta robe soyeuse qui brille est tellement belle avec tes reflets argentés.

Nos regards sont fixés sur toi, tu sembles si fier si sur de toi qu’on ne peut que t’admirer. Rouge, Tu es en fait un bel alezan qui semble pourtant apparaitre rouge sang sous les rayons du soleil, qui met en valeur se roux brillant, tu représentes le sang, la violence et la guerre mais est-ce que tu es vraiment tout ça ?

chevaux ésotériques

On ta mise une étiquette qui ne te représente pas ! Tu galopes à vive allure en montrant un côté sombre de ta personnalité faisant peur à nous pauvre être si vulnérables. Mais au fond tu es un magnifique étalon qui a une robe couleur de l’automne.

Noir, tu représentes la nuit, l’infini comme un trou noir ou on peut si perdre tu es sombre par ta robe non ton âme mais pourtant toi aussi comme tes frères d’armes tu es montré comme une bête démoniaque qui semble reprendre la souffrance, la famine, le manque, la douleur sur son passage.

Mais à l’horizon tu regardes tous ses beaux paysages, perdu sur ton ile après un naufrage tu attends qu’on vienne te tenir compagnie et la une petite âme apparait.

Elle ne semble pas effrayée par ton regard si profond non nos êtres se sont rapprochés pour faire un seul et unique être un centaure !

Blême ! Tu es sensé amener la peur et la mort, tu as une robe verte couleur de la maladie, tu sembles ne pas te soucier tu avances tu fais ce qu’on ta dit de faire rependre la mort donc je trouve rien tu m’inspire pas seulement la fin de l’humanité.

Article rédigé par : Céline Cantrel