HOWARD PHILLIPS LOVECRAFT, écrivain fantastique de talent.

LE PARALLÉLISME DE CTHULHU, HOWARD PHILLIPS LOVECRAFT Sa vie :
Howard Phillips Lovecraft, écrivain fantastique-horreur ou (Dark Fantasy) du vingtième siècle, loin devant son maître, Edgar Allan Poe. On ne peut pas dire qu’il eut une vie de rêve. Un beau jour de 1890 Naquis le maître. Très tôt, il découvrit le monde de la littérature à travers les contes des milles et une nuits puis écrit sa première nouvelle à l’âge de 6 ans.
Pendant la grande majorité de son existence, ses nouvelles et romans furent publiés dans des magazines à faible tirage. Jamais de son vivant il ne connut le succès ou la reconnaissance de son talent à sa juste valeur. Il écrivait des pages et des pages et forgeait la base de ce qui allait être le mythe de Cthulhu.  
N’ayant pas une vie sociale très développée et comme il ne voulait pas vraiment rencontrer des gens, alors il leur écrivait. Beaucoup d’ailleurs. Sa correspondance était énorme et c’est cette masse de lettres qui a contribué au développement du mythe. Il fut rejoint par de jeunes auteurs comme Robert Bloch ou August Derleth, personnages de la plus haute importance. Originaire de Providence, ville du sud des Etats-Unis qu’il décrira à merveille dans ses oeuvres. Il ira vivre quelques temps à New York avec la femme qu’il a épousée, Sonia, d’origine juive. Si je précise, ce dernier détail, c’est parce qu’il est contradictoire avec le reste du personnage de Lovecraft . Il l était affreusement raciste envers tout ce qui n’était pas blanc, protestant et anglo-saxon. Non seulement il était raciste mais en plus il l’affichait publiquement en comparant les immigrés aux bestioles verdâtres et pas très ragoûtantes de Le cauchemar d’Innsmouth ou aux primate à long bras dans sa nouvelle Herbert West le reanimateur.
Son mariage avec Sonia fut un échec et ils divorcèrent quelques années après s’être mariés. La cause de la fin prématurée de sa sombre vie fut un cancer de l’intestin, l’un des plus douloureux cancer. Gavé de morphine pour atténuer les souffrances, il trépasse le 15 mars 1937.
De toute façon, la vie, il n’aimait…
Beaucoup de ces histoirs et créature sont tirée de ces propres cauchemars… quelle univers incroyable et démesuré..
Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn n’est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort. Dans sa cité de R’lyeh, le défunt Cthulhu attend en rêvant. Le démon Cthulhu est donc la figure principale des textes de Lovecraft même si l’univers qu’il a créé s’étend à bien d’autres entités extra-terriennes.
Les Anciens Dieux : Ils vivent du côté de Beltégeuse et qui seraient neutres pour l’Humanité. Ils sont très mal connus et leurs noms ont été pour la plupart oubliés, seuls Bast et Nodens (seigneurs du grand abîme) sont nommés : Les Grands Anciens.
Des divinités extra-terrestres exilées aux quatre coins de l’univers, dont la Terre. Prisonniers par des sceaux sacrés, ils attendent d’être libérés, bien que leur pouvoir leurs permet d’agir en toute capacité. Les adorateurs du Grand Cthulhu communiquent généralement avec lui par les rêves, cependant le Grand Yog-Sothoth prend parfois la liberté de quitter sa prison pour se matérialiser devant eux. Il est dit que lorsque les astres seront propices, quand ils prendront la même position qu’à leur emprisonnement, les sceaux perdront toute leur puissance, parmi eux : Azathoth, le sultan des démons. Cthulhu, aux facultés télépathiques impressionnantes qui peut influencer les hommes endormis. Hastur, l’indicible, celui qui ne doit pas être nommé. Nyarlathotep le dieu aveugle. Yog-Sothoth, symbole du temps et de l’espace. Shub-Niggurath. Ils vivent cachés dans des dimensions parallèles, guettant le moment propice pour reconquérir la Terre, aidés dans leur but par des transfuges humains : les Soggoths. Les Divinités Inférieures. D’autres au contraire sont considérés comme des divinités inférieures, par exemple : Atlach-Nacha, considéré comme le souverain des araignées. Ghatanothoa, si hideux, que quiconque le contemple est pétrifié. Glaaki, sage limace aux vastes connaissances. Ithaqua, le Marcheur du vent. Rhan-Tegoth, créature mi-singe, mi-insecte. Et bien d’autres divinités anonymes, sans compter la multitude de peuples extra-terrestres comme les Shantaks à l’aspect d’oiseaux ou les Shans, les insectes de Shaggai. Les Créatures: Le mythe renferme également de nombreuses créatures inférieures mais ayant peuplé la Terre bien avant les hommes. « Ils étaient de couleur verdâtre et avaient le ventre blanc. Leur peau semblait luisante et lisse, mais leur échine se hérissait d’écailles. Leur corps vaguement anthropoïde se terminait par une tête de poisson aux yeux saillants toujours ouverts. Sur le côté de leur cou s’ouvraient des ouïes palpitantes et leurs longues pattes étaient palmées. Ils avançaient par bonds irréguliers, tantôt sur deux pattes, tantôt sur quatre… Leur voix coassante… avait toutes les nuances d’expression dont leur visage était dépourvu ».
HOWARD PHILLIPS LOVECRAFT Les Mi-Go: Ou les Fungi de Yuggoth, sont des extra-terrestres ressemblant à de grosses abeilles. L’une des colonies principales se trouve sur la planète Yuggoth (Pluton). Plusieurs sites miniers sur Terre appartiennent aux Mi-Go, les minerais étant indispensables à leurs outils technologiques extrêmement avancés par rapport à ceux des humains. Leurs ailes ont la facultés de pouvoir les déplacer dans le vide intersidéral. Enfin, les goules sont des créatures sous-terraines vivant dans les réseaux de tunnels sous les cités humaines. Créature hybride humanoïde et canidé, leur peau est verdâtre et caoutchouteuse et ils disposent de sabots et de pates griffues. « Ces personnages étaient rarement tout à fait humains, mais à l’écart présentait différents degrés, souvent ils étaient proches de l’Humanité. La plupart des corps, grossièrement bipèdes, étaient légèrement penchés en avant, et ils avaient une physionomie vaguement canine. La plupart semblaient faits d’une espèce de caoutchouc ». – Le modèle Pickman H. P. Lovecraft Les héros : Souvent très instruits de classe moyennes, racistes ,ils ne savent riens de toutes cette mythologie et finisse généralement dément ou traumatisé…

LE NECRONOMICON, Parlons en…

Selon HOWARD PHILLIP LOVECRAFT, le Necronomicon aurait été écrit aux alentours de 730, à Damas, par  » l’arabe fou  » Abdul Al Azred.
Il s’agit en fait d’un recueil de textes fictifs inventé par Howard Phillips Lovecraft pour alimenter ses nouvelles d’horreur autour du mythe de l’ancien dieu maléfique, Cthulhu. Très peu de détails sont donnés par Lovecraft sur le Necronomicon. Et pour cause, quasiment tous les exemplaires sont censés avoir disparus et quiconque le lit devient fou.
De rares vers, tirés du livre nous donnent une idée de son contenu :  » N’est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.  » Lovecraft ne faisait lui-même pas mystère que le Necronomicon n’est qu’invention. Il ne pensait d’ailleurs pas que ses lecteurs seraient dupes. Et pourtant, aujourd’hui encore, beaucoup de personnes croient en l’existence du sinistre ouvrage.
Selon les fans les plus tenaces, les derniers exemplaires dormiraient, évidemment, dans les caves du Vatican ! … réel où pas … qui sait, il l’a peut être réellement consulté Selon Lovecraft…
En conclusion…
HP LOVECRAFT a cette capacité de nous transporté dans son univers unique et envoûtant. Il était conscients d’un univers multiple ou les passages serais des failles sous-marine là ou les Grand Anciens traversaient pour investir notre monde de leur effroyables rituels.
La grandeur cosmique qui nous entoure nous rendent si insignifiant à l’étendue du multivers que LOVECRAFT en avait réellement peur. HOWARD PHILLIP LOVECRAFT 20 Août 1890 aux 15 Mars 1937. Ton esprit parcours ces pleinne verdoyantes aux haut mûr d’honyx…..
Auteur et écrivain de talent HOWARD PHILLIPS LOVECRAFT, fait actuellement partie du monde de l’ésotérisme et du fantastique.
Bibliographie :
L’Abomination de Dunwich (1997) L’Affaire Charles Dexter Ward (1956) The case of Charles Dexter Ward , 1941 L’Appel de Cthulhu (1954) The Call of Cthulhu , 1928 L’Appel de Cthulhu / The Call of Cthulhu (1954) The Call of Cthulhu , 1928 Les Autres Dieux et autres nouvelles (1995) Le Cauchemar d’Innsmouth (1995) Celui qui chuchotait dans les ténèbres (1954) The Whisperer in Darkness , 1931 Chuchotements dans la nuit (1954) The Whisperer in Darkness , 1931 Les Contrées du rêve (2010) La Couleur tombée du ciel (1954) La Couleur tombée du ciel, suivi de La Chose sur le seuil (2015) Cthulhu : le Mythe (2012) Cthulhu : le Mythe – Livre I (2012) Cthulhu : le Mythe – Livre II (2015) Cthulhu : le Mythe – Livre III (2016) Dagon (1969) Dagon and Other Macabre Tales , 1965 Dagon et autres nouvelles de terreur (1969) Dagon and Other Macabre Tales , 1965 Dagon et autres récits de terreur (1969) Dagon and Other Macabre Tales , 1965 Dagon et autres récits d’horreur (2016) Dans l’abîme du temps (1954) Dans l’abîme du temps (1954) The shadow out of time , 1936 Démons et merveilles (1955) Épouvante et surnaturel en littérature (1969) Supernatural Horror in Litterature , 1927 Fungi de Yuggoth (1987) Fungi from Yuggoth and Other Poems , 1963 Les Grands maîtres du Fantastique (En coll. avec Ambrose BIERCE & William Hope HODGSON & Washington IRVING & Edgar Allan POE) (2000) L’Horreur dans le cimetière (1975) The Horror in the Museum , 1970 L’Horreur de Dunwich (1954) The Dunwich Horror , 1929 Je suis d’ailleurs (1961) The Outsider Lettres – Tome I (1914 – 1926) (1978) Lettres d’Arkham (1975) Lettres de 1929 – Juillet à Décembre (2009) Lettres d’Innsmouth (1989) La Maison maudite Montagnes de la folie (1954) At the Mountains of Madness , 1936 Les Montagnes hallucinées (2013) Les Montagnes hallucinées (1954) La Musique d’Erich Zann (1961) The Music of Erich Zann , 1922 Le Mythe de Cthulhu (1996) Night ocean (1988) The night ocean Night ocean et autres nouvelles (1988) The night ocean Oeuvres – 1 (1991) Oeuvres – 2 (1991) Oeuvres – 3 (1992) Par-delà le mur du sommeil (1956) Beyond the Wall of Sleep La Peur qui rôde (2005) La Peur qui rôde (1961) The lurking fear , 1923 Polaris et autres nouvelles (2012) La Quête onirique de Kadath l’inconnue (1996) The Dream-Quest of Unknown Kadath , 1939 Les Rats dans les murs (1997) The Rats in the Walls , 1924 Trois histoires d’épouvante (En coll. avec Ernst Theodor Amadeus HOFFMANN & Edgar Allan POE) (2014) Anthologiste L’Horreur dans le musée – 2 (1975) The Horror in the Museum , 1970 L’Horreur dans le musée (1975) The Horror in the Museum , 1970
Article rédigé par Darko Worlds