L’attrape rêve

Bien-sur comme tout le monde je connais cet objet pour l’avoir déjà vu à de nombreuses reprises sur internet ou dans des boutiques de déco.

Je savais qu’il avait comme fonction de préserver les gens ou les enfants des cauchemars et qu’il venait de croyances amérindiennes

Mais j’avoue que je ne connaissais rien de plus. Et cela méritait bien une petite recherche.

  • ORGINES : 

Plusieurs tribus Amérindiennes en fait possèdent cet objet. Notamment les Ojibwés ou Anishinaabes de Chippewa, une des plus grandes nations amérindiennes.

Il existe plusieurs légendes qui racontent comment est né cet objet. 

Allons-y, vous êtes prêt ? 

1 : L’Araignée. 

Une araignée, nommée Asibikaashi pouvait éloigner les mauvais rêves grâce à ses toiles qu’elle tissait au-dessus des lits des gens de la tribu. 

Mais à force que la tribu grandissait elle s’est éparpillée géographiquement et, il était du coup difficile pour l’araignée de pouvoir tisser des toiles dans les demeures. 

Ainsi, elle demanda alors aux femmes des tribus de tisser elles-mêmes des capteurs de rêves avec des cerceaux de bois et des fibres naturelles. 

Et c’est ainsi que naquirent les premiers attrape-rêves. 

(J’ai peur des arachnides mais du coup ça les rend plus sympa je trouve, non ? 😉 ).

2 : Le Chasseur. 

 Un jour un chasseur dû partir loin de sa famille et de sa tribu afin de rechercher de la nourriture. 

Alors qu’il marchait depuis plusieurs jours, il était éreinté et eu l’idée de se reposer dans une grotte, à l’abri des intempéries et des bêtes sauvages. 

Cependant, à peine entré, une horrible créature hideuse et féroce apparue ! Pris de peur, le chasseur s’enfuit de la grotte. Il erra ainsi encore plusieurs jours, n’arrivant plus à se reposer. En effet, à chaque fois qu’il tentait de fermer les yeux : l’image de cette horrible créature apparaissait et il n’arrivait plus à dormir. 

Mais au bord de l’épuisement, il se laissa un soir sombrer au pied d’un arbre. Au petit jour, il fut surpris d’avoir pu dormir sans souci ! Il essaya de comprendre et là, au-dessus de sa tête, il aperçût une toile d’araignée où perlaient quelques gouttes de rosée et où quelques plumes d’oiseaux s’étaient accrochées. 

Du coup il en déduit que c’était cela qui lui avait permis de dormir paisiblement, sans aucun cauchemar. 

Et lorsqu’il revint au village il rapporta son histoire et ainsi naquit l’attrape-rêve.

3 : Le Grand-Esprit. 

Le peuple d’une tribu amérindienne était hanté par des cauchemars depuis très longtemps sans en connaitre les raisons. 

Un jour, le chef de la tribu en eut assez et décida de convoquer tous les sages afin de trouver une solution. 

Un des sages, afin de pouvoir réfléchir au calme, se retira dans la montagne. Il se mit en état méditatif et eut alors une vision : un cercle de saule où était tissé une toile d’araignée. Puis, le grand esprit apparu alors sous la forme d’une araignée et il lui donna tous les conseils afin de construire cet objet qui lui était apparu. 

Le Grand esprit expliqua aussi au sage que les forces positives et négatives influençaient les hommes et qu’ils avaient besoin d’un filtre afin qu’ils puissent ne garder en eux que les bonnes énergies. 

A son retour, le sage enseigna aux membres de la tribu comment confectionner leur propre attrape-rêve.  Puis, chacun le décora à sa façon et ainsi ont le vu couvert de perles, de rubans et de plumes. 

Voilà, je trouve ces légendes tellement belles et en plus elles amènent des explications simples à des objets sacrés. 

  • FONCTIONS.

Vous l’avez compris, l’attrape-rêve permet aux rêves inutiles, aux mauvais rêves et aux cauchemars de ne pas polluer le sommeil de celui qui le possède. 

Il permet également d’être ainsi en connexion avec le Grand esprit

De quoi est-il composé ?

  • Le Cerceau : 

(A savoir que chez les iroquois, ce n’est pas un cercle mais une goutte.)

Il est souvent fait avec du saule. Alors j’ai eu du mal à comprendre le pourquoi de cet arbre. Je sais pour connaitre les saules pleureurs que les branches sont fines et souples et donc pour en faire un cerceau c’est assez pratique.  

Mais y avait-il d’autres raisons ? 

J’ai trouvé en effet que le Saule représente le symbole du renouveau par le cycle de la Vie. C’est un arbre sacré, il symbolise aussi les cycles féminins et ceux de la Lune.  Ainsi de nombreux objets sacrés amérindiens sont fabriqués dans ce bois. 

  • La Toile : 

Elle peut se tisser de différentes manières. En effet, un attrape-rêve avec 7,8 ou 13 points de contacts. 

Ici les 7 points venant représenter les 7 fondements de la culture amérindienne. 

1 : l’air. 2 : les esprits (de nos ancêtres). 3 : les points cardinaux (qui nous guident). 4 : la terre (notre mère). 5 : le cycle (tout est cyclique). 6 : la prière (adressée à l’âme et à la Vie, pas de prière matérialiste).7 : le nom (il était donné suite à une vision, un rêve, la venue d’un ancêtre).  

En 8 points : les 8 points de contact venant simplement représenter les 8 pattes de l’araignée. 

En 13 points : ici pour représenter les 13 phases de la lune (13 cycles lunaires.) chaque lune portant un nom bien spécifique selon la saison. 

  • Le Trou au centre : 

Sa fonction est de permettre le passage des rêves afin d’être filtrés. 

  • La Perle Centrale : 

Elle représente la fameuse araignée qui tisse la toile et par le fait le Grand esprit. 

  • Les Perles : 

Elles peuvent selon certaines croyances représenter les perles de rosée vues par le chasseur et donc les rêves captés par l’attrape-rêve. 

Les Plumes : 

Elles représentent l’air, le premier fondement. Et elles permettent aussi de faire glisser les rêves jusqu’au détenteur de l’attrape-rêve. 

Il est également important de savoir que pour qu’un attrape-rêve fonctionne, vous devez respecter certaines règles : 

Il doit être confectionné par soi-même ou si vous l’offrez vous devez le faire vous-même et le remettre en « mains-propres » au destinataire. Sinon ? Eh bien sinon il perd énormément de ses capacités voire toutes.  En le fabriquant c’est toute « l’âme agit » qui opère. 

Ensuite, il doit être accroché au-dessus d’un lit mais proche d’une source de lumière telle que le soleil de manière plus optimale. (Par exemple prés d’une fenêtre ou en face) car ce sont les premiers rayons de soleil qui vont brûler et désintégrer les cauchemars et rêves inutiles et/ou mauvais. 

De nos jours, vous pouvez assez facilement trouver comment confectionner votre attrape-rêve.

Si vous le voulez efficace, je vous conseille de trouver vous-mêmes les matériaux, notamment le bois du cerceau, la fibre pour la toile ainsi que les plumes.  Les perles et rubans pouvant être achetés. Les plumes si vous les achetez, faites attention qu’elles soient d’origine naturelle. L’attrape-rêve est en lien avec le cycle de la Vie et donc de notre mère nature. 

Pour objet de décoration, là vous pouvez sans souci vous le procurer où vous voulez. 

Une chose qui me semble importante : lors de la fabrication, n’oubliez pas le pouvoir de l’intention. Pensez à prévoir cela lors d’un temps calme et dans un milieu d’énergie positive.

Voilà, allez hop je veux voir vos œuvres prochainement car moi, qui n’avait du coup pas trop d’intérêt pour cet objet, ben j’ai une grande envie d’en fabriquer et d’en offrir à mes enfants.  

A bientôt ! 

Article Culture ésotérique rédigé par : Schwob Ségolène





Laisser un commentaire