Le « Debunk »

Dans mon précédent article sur « comment une enquête se déroule avec moi« , je vous avais parlé de certains qui, jouant sur la crédibilité des gens, parlent de choses pas très nettes et font des choses encore moins nettes.

Et bien, une autre facette de ma passion dans le paranormal est de les « debunker« .

Autrement dit, d’analyser ce qu’ils font, disent, montrent et de trouver ce qui semble louche. Le paranormal à la quote et les enquêteurs se reproduisent comme des lapins sur les réseaux sociaux et YouTube.

Dites vous que seulement 10% d’entre eux sont sérieux, le reste c’est de la vaste blague pour avoir des vues. Et croyez moi, avoir des vues en faisant du « fake », c’est pas le pire ! Certains, peu scrupuleux, n’hésitent pas à demander des dons et même à se faire payer pour des « interventions » chez des particuliers.

Il fût un temps où je les dénonçais et ça m’a valu des retours de flammes… J’aurais pu accepter ces derniers, si cela avait permis à quelques uns de se remettre en question.

Cependant, dénoncer est un combat perdu d’avance, c’est pourquoi je ne citerai aucun nom dans cet article. Celui-ci a pour but de vous « apprendre » à les débusquer vous même pour ne pas vous faire avoir, bien que je ne mette pas en doute votre libre arbitre ni votre capacité de réflexion.

~ Écouter : Oui, écouter ce qu’un enquêteur dit est important. S’il vous parle de choses abracadabrantes comme avoir vu des objets léviter, se déplacer (et je ne parle pas de déplacement de deux ou trois centimètres hein, je parle d’objets qui se déplacent de quelques mètres), d’apparitions d’entités démoniaques, surtout de zozo (tiens, encore lui), de possession et qu’il affirme avoir vécu tout ça…Vous pouvez déjà vous dire que c’est suspect, surtout s’il n’apporte aucune preuve visuelle (et encore, qui dit que ce n’est pas truqué ?). Écouter, c’est aussi être attentif aux sons dans une vidéo prétendue contenir des phénomènes paranormaux. Il est facile de rajouter un son en post production de la vidéo et de faire croire à une voix, une porte qui claque ou autres quand une caméra n’est pas rivée directement sur le phénomène en question.

~ Voir : Regardez la moindre seconde de la vidéo. S’il y a des « cuts » (du découpage de plans dans une vidéo) à tout va au moment où ils prétendent qu’un phénomène se passe: c’est qu’il y a sûrement une manipulation de la vérité. Un enquêteur sur YouTube est une personne qui sait faire du montage vidéo, ne l’oubliez jamais. De même lorsqu’ils prétendent que « hoooo comme par hasard, la caméra qui filmait pile le phénomène est tombée en panne de batterie »! Dites vous qu’il n’y a pas plus de phénomène paranormal , que de licornes qui existent. Prenez garde aussi aux angles des plans. Il est facile de dissimuler une main ou un fil dans ce qui n’est pas dans le champs de la caméra pour faire bouger quelque chose et prétendre que l’objet bouge seul.

~ financement : Des youtubeur qui ont un tipeee (page de dons avec des contreparties), il y en a plein et de base je ne suis pas contre, j’ai moi même déjà fait des dons à certains youtubeur dont l’honnêteté n’est pas à remettre en cause. Cependant, quand des youtubeurs vous demandent de l’argent, en PayPal, chèques et même western union (oui il y en a), dites vous que l’arnaque n’est pas loin. Ces personnes ont l’art d’arriver à leur fin avec plusieurs méthodes. Prétendant qu’une caméra est en panne, ou qu’ils n’ont pas d’argent pour acheter des piles ou qu’ils ont besoin d’essence pour aller sur un lieu d’enquête,etc… Ces gens n’hésitent pas à sous entendre qu’il faut leur faire des dons et parfois, il n’y a même pas de sous-entendu (faites des dons sinon, vous n’êtes pas des vrais fans de ce que je fais). Certains proposent même de venir faire une « intervention » chez vous, prétextant être un passeur d’âmes, un médium, s’y connaissant en purification et autres rituels et n’hésitent pas à vous demander 300 euro + les frais de déplacement. Ne vous y trompez pas, un youtubeur dans le paranormal n’est certainement pas un professionnel. A moins qu’ils vous prouvent, documents à l’appui, qu’ils sont en règles légales et que l’argent que vous allez leur donner est déclaré et surtout qu’ils sont compétents dans le ou les domaines qu’ils prétendent maîtriser. (et encore, 300 euro pour un médium « pro », pour moi c’est du vol mais ça, ‘est un autre sujet). Également vérifier si les documents sont authentiques. Même si c’est le cas, ne vous faites pas dépouiller et mettez vous d’ accord sur un prix raisonnable.

~ L’honnêteté, ça a du bon : Après les escrocs en puissance, il y a aussi ceux qui font un travail honnête et sérieux. Cependant, l’honnêteté et le sérieux n’évite pas les erreurs et dans ces gens là, je me mets dans le lot et donc je me remet en question aussi. On est jamais à l’abri d’une erreur d’interprétation par ce qu’après tout, le paranormal n’est pasune science exacte et tout n’est qu’interprétation. On peu entendre un PVE (phénomède voix électronique) et comprendre quelque chose et puis le faire écouter à quelqu’un d’autre qui comprendra autre chose. De même, les vrais orbes sont très difficile à identifier et la majorité du temps, il s’agît de poussières ou d’insectes et il est très facile de confondre. Les bruits ambiants sont des parasites aussi et il est difficile de faire la différence entre des bruits de pas sur du parquet et le bois du parquet qui travaille. Ou bien une porte ou une fenetre qui claque, si on est pas dans la pièce où ça se passe, on peut penser que c’est paranormal alors qu’il peut s’agir d’un courant d’air. Un bon enquêteur met entre un et trois mois à lui seul pour analyser une enquête entre les audios, les vidéos et les photos. De plus, il vous dira si sur une séquence, il a des doutes et cherchera toujours le rationnel avant de crier au paranormal et c’est en ça que l’honnêteté, ça a du bon. Le paranormal avance dans ses recherches quand les enquêteurs sont honnêtes, en admettant leurs erreurs, en affirmant rien et en avançant aucune théorie farfelue. Comme par exemple une prétendue présence démoniaque pour attirer les abonnés et les vues en mettant un titre « Putaclic » en majuscule pour bien attirer l’attention. Je suis bien conscient du caractère abrupt de cet article, mais j’assume de ne pas être tendre avec ceux qui ridiculisent le paranormal. Je ne suis pas un septique, je suis convaincu que cela existe, il est juste important de faire la part des choses. Le prochain article que je rédigerai sera de meilleure humeur et plus cool, ne vous inquiétez pas ! Mais il était important pour moi de vous faire cet article de prévention. J’espère que vous avez apprécié et je vous dis à la prochaine !

Article rédigé par Guillaume Rogiers.

Laisser un commentaire