L’exorcisme dans l’histoire

On trouve trace d’exorcisme dès le 1er millénaire avant Jésus Christ, on prête des origines sémites au rituel d’exorcisme. Il consiste en une pratique religieuse qui a pour but de chasser une entité démoniaque supposée avoir prise possession d’une personne et ce faisant, lui faisant accomplir des actes ou prononcer des paroles démoniaques et pour au final détruire son hôte.

Les exorcismes sont pratiqués par les trois religions monothéistes. Il fut un temps où en Europe beaucoup de maladies entraînant certains troubles du comportement étaient interprétées comme des signes de possession démoniaque : par exemple l’épilepsie ou l’autisme….

L’histoire de l’exorcisme ne peut être dissociée de la l’inquisition où les exorcismes n’étaient ni plus ni moins des rituels de tortures. Les grandes découvertes médicales sont venues donner un nom à des pathologies longtemps prises pour des signes de possession ( j’y reviendrai plus tard) et l’église a mis en place une procédure très stricte pour établir si possession il y a ou non ( le fait de parler une langue inconnue par exemple), il existe même des spécialistes au sein de l’église, les spécialistes en « Démonologie » qui se veulent grands connaisseurs du malin.

L’évangile même établit que le premier exorcisme selon le rituel chrétien a été pratiqué par le Christ même.Pour chasser le Démon il lui a fallu lui demander son nom et la réponse a été mon nom est « légion » car nous sommes nombreux.

L’exorcisme d’Emily Rose qui a été fatale à cette dernière a fait l’objet d’une très large médiatisation et a remis sous les projecteurs une pratique que l’on cherche à cacher.
L’église a donc établi un rituel très stricte et a établi une liste exhaustive des signes d’une possession qui sont l’altération des 5 sens, douleur physique, difficultés avec le système digestif, stérilité, augmentation des Tic ou même parler une langue inconnue.

l’Eglise est très timide quant à ces pratiques qu’elle préfère cacher aux yeux du plus grand public pourtant ces rituels ont été largement mis sous les projecteurs par la parution de différents films à succès.

De nos jours on préfère donc parler de maladie mentale (on estime que l’exorcisme était un tel choc qu’il agissait comme un electro choc sur la Personne dite possédée) de nos jours nous recherchons à tout rationaliser, à tout expliquer à trouver une explication médicale à tous les phénomènes….

Nous en sommes arrivés à nier l’existence même du malin et de dieu….

Nous nions l’existence des puissances démoniaques et préférons administrer des traitements médicaux. Et si parmi les cas de maladie mentale il existait de réels cas de possession ? Et si cette négation de l’existence du mal était en fait là. Victoire finale de l’autre ? L’église refuse de plus en plus toute forme de mysticisme….

Et si c’était toute notre société qui avait besoin d’être exorcisée ?….

Article ésotérique rédigé par : Sebast Cisri