LILITH, QUI ES TU VRAIMENT ?

Des cris de douleur retentissent dans la nuit ..
Une nuit sans lune, sombre et terrible…des cris rauques et amers comme un mauvais fruit.
« Dieu ! hurla la voix » n’as tu point de réponses à me donner?..
Tu m’as faite identique à mon semblable, mais celui-ci veut me chaque instant me courrouçait !
Suis-je comme ces Femelles animaux ?
« Dieu ! cria t’elle, se griffant le visage et mouilla sa poitrine de ses larmes salées..dieu !
Murmura t’elle,…oh Dieu… ». L’homme au loin regarda avec mépris cette querelleuse et trop insoumise épouse qu’il le nargue et veut régner avec lui…Ne comprends t’elle que c’est lui le maître de ses lieux ?…Dieu !
Je vois dans ton silence rien que du mépris. Où es tu Dieu ! fini t’elle de crier les yeux rougis, puis elle se tut défiante l’autorité suprême ! Son long hurlement comme un ultime combat, sa gorge s’arracha pratiquement…
Dieu foudroya la belle et scandaleuse femme d’une terrible et humiliante malédiction
Lilith ? Qui es tu Lilith ? Es tu réellement cette sulfureuse et fatale demone ? Pécheresse consacrée ?
Lilith, première femme d’Adam mais que Dieu maudit pour se rebeller ! Rebelle et courageuse de défier le céleste créateur !
Ce père divin qui brisa l’échine en lui affligeant le terrible sort abortif incessant de ces enfants…
100 par jours mouront …puis il la chassa du paradis.
Elle..impie..Adam ne regarda pas lilith partir. Aucun mot, elle erra ainsi ivre de colère jusqu’à ce que ses anges la retrouvèrent…
La rage habite le coeur de Lilith qui d’un beau rouge devint pourpre. Femme incomprise, sacrifiée à la tutelle des hommes.
Elle devint démone.
Lilith ? Pourquoi as tu tué tous ces enfants ? Hurlent dans un longs chant des femmes accouchant de nouveaux-nés sans vie…
Serait tu devenus Lilith cette meurtrière ? Saccageant l’humanité procréatrice…Lilith ? Qu’as tu fait ?
Toi si belle pare de ta sensualité parfaite ! Maudite sois-tu ? Maudite d’avoir été si intelligente et puissante, qu’un homme jaloux voulut t’evincer !
Où es ton père des cieux Lilith ? Femme déchue, amour, décousu, puis les 3 anges arrivèrent : Senoy, Samsenoy, Semangelof, mais Lilith refusa de les suivre préférant scléroser son utérus fécond d’enfants condamnés et souffrit mille martyres.
A cette nature alléchée de morts qu’elle provoque sans délices.
S’infligeant à travers cet édifice le vrai supplice !
Incomprise, femme Lilith où le sang impur celui qui coule de chaque femme comme une punition.
Celui de la matrice qui n’a pas sû « agripper la semence du mâle ».
Qui es tu Lilith ? De tout temps tu incarnas le fantasme de la femme insoumise, tentatrice et diabolique que les hommes après t’avoir bu jusqu’à la lie immolent !
Les hommes raffolent de tes courbes insolentes et te craignent.
Lilith…! Il se chuchote tant de choses. Passionnantes et passionnées, créatrice de mythe fût tu enfin l’epouse enfin victorieuse du prince des enfers « samael » mon amour se dit elle en lancant l’héritier rouge des flammes.
Fusses tu enfin heureuse de cette union démoniaque ? Créatrice avec ton diabolique époux, couple ingenieux , brûlants, régnant sur le désir impetueux des hommes d’une humanité décadente .
Ambitieuse, Lilith puisque sous les traits d’une superbe esclave maligne et essence divine tu réussis à t’affranchir de la prison refusant le tristes sort de tes soeurs d’infortune.
Tu fus si belle, lui si amoureux de ce parfum fatal que degageait ta peau et ton esprit aiguisé que le plaçant face à ses choix tu lui imposas d’être à ses côtés de devenir reine. Puisque son désir ne pouvait pour toi n’être qu’un asservissement de ses pulsions. Tu lui inculquas la nécessité d’être l’épouse et femme sacrée Oh Lilith !
Etait ce une tentative de rédemption ? Voulais tu enfinune Paix que ton coeur ne trouva jamais?..ton régne fut il heureux.
Reine de la terre sainte. Je vois l’esquisse d’un sourire mais prophetesse tu connais hélas le destin !
Dieu t’a fait clairvoyante quelques années plus tard à Beetleem naquit un roi, le roi Des juifs sacrifies sur la croix mais cela lilith le sait.
Les hommes n’aiment pas ce qui leur échappe ! C’est le debut d’une autre histoire qu’ici nous ne serions conté.
Notre Lilith déesse des enfers brûlante et brulée fut encore délaissée…

Lilith peut Elle mourir ?

C’etait la son dernier secret, elle vivrait selon les croyances dans les sombres lieux buvant tristement le sang des nouveaux-nés.
En cette fin de matinée se dresse un bûcher, on ramene les soeurs de Lilith.
Quelque part en 1400 ou 1500 l’histoire les as oubliés.
Lilith aurait donnée naissance aux sorcieres sans avoir eu de procès.

Lilith pleure t’elle ?

Sans procès qui étaient ses juges ?
Lilith et le pouvoir passionné et passionnant de la femme scandaleuse, le sexe volontaire et assumé.
Première feministe ?
Lilith depuis la nuit des temps tu as fascinée, des cultes à toi te sont dédiés mais qui t’a réhabilité toi qui fût à la folie des hommes sacrifiés ?..
L’echo de nos pensées se fait Satan pour t’évoquer mais
Lilith tu restera l’éternelle feminin sacré !
Article ésotérique rédigé par : Marie-louise Monteagudo