Succube qu’est ce exactement ?

Succube, l’enfer en dentelle ?

Succube connaissez-vous ce terme ? Si ce n’est pas encore le cas, voici les explications…

Ce terme apparaît parfois dans le milieu ésotérique et religieux. A la base ce sont des démons prenant la forme de femme dans l’unique but de séduire les hommes. Les succubes étant les dignes serviteur de Lilith. On parle d’ « Incube » pour la prise de forme concernant l’homme.

Le succube possède un esprit très compliqué à la limite du « bipolaire » de nature très ambivalente, car il est à la fois redouté et désiré. Au final le succube c’est  » L’horreur et le Désir » dans toute sa splendeur ! De part ses grandes qualité de séduction il faut toujours se méfier de ce type de personnage mystique.

il existe selon les différentes cultures des noms bien différents pour qualifier ce type de personnage effrayant. Dans la mythologie Antillaise, il porte le nom de dorlisse, dorlis ou encore dorliis. Egalement appelé « l’homme au bâton », mais dans ce cas présent il serait plutôt un incube.

D’autres démons à l’apparence de femmes sont à citer comme les harpies, les sirènes, la Lilītu, la goule, les lamies, les stryges. Dans la thématique du vampirisme, effectivement on peut aborder ce même type de personnage féminin à la séduction malfaisante. Dangereuse, séductrice à outrance elle ferait tout pour une goutte de sang supplémentaire.

Au final le succube fait son apparition dans bien des croyances et légendes. Dans la société actuelle il serait apparenté a femme voulant la puissance, le pouvoir. Cette dans ce cas-là cela ne va pas jusqu’à la mort de l’homme séduit. Il faut donc toujours se méfier des femmes fatales par exemple. On dit que c’est « du venin qui coule dans leurs veines ».

Un autre exemple, celui de la « Veuve Noir » ne serait-il pas un succube en réalité ?

Complément d’informations :

Succube : du latin SUB = en dessous et CUBARE = coucher.
Les premères traces d’écrits concernant les succubes remontent à l’antiquité.
En ce temps, entendre parler de Dieux ou Déesses qui couchent avec des humains n’était pas si incroyable que cela .

Et que sont-ce donc que les démons si ce n’est des entités supérieures ? En tout cas, rien à voir avec des humains, nous sommes bien d’accord!
Et c’est tout bonnement une façon très simple qu’ont les Démons de se reproduire. Le must, c’est au sein d’un couple d’humains endormis: le démon se transforme en succube et recueil la précieuse semence et hop il se transforme en incube pour ensemencer la femme et le tour est joué!
Oui enfin ça n’est pas si simple que cela. Et avec l’arrivée des religions notamment le christianisme, nos pauvres démons ont dû déployer bien plus de ruses pour pouvoir séduire ces humains. Oui car autant avant, mettre au monde un demi-Dieu c’était vraiment un don du ciel , autant qu’après le passage des croyants, cela était plutôt vécu comme une damnation , une punition …
Contribuer à la prolifération du Mal n’a jamais été bien vu , n’est-ce pas !

Bon , les Zoroastriens étaient un peu plus cléments. Selon eux : « L’homme qui se souille involontairement pendant la nuit, est censé avoir eu des relations avec une succube qui concevra de lui. A moins qu’il ne récite certaines formules à son réveil, l’enfant appartiendra aux démons. » (extrait du Vendidâd un des livres du Zoroastre), (Pour rappel ou info, la Zoroastre est une religion monotheiste de l’Iran ancien et elle tire son nom du prophète Zarathoustra . Elle serait une des premières religion monothéiste).
Dans les religions qui suivirent : vous étiez fautif et deviez subir les conséquences de vos actes malsains.
Eh oui, avoir des pensées sexuelles conduisant au plaisir, pratiquer l’onanisme était très mal vu ! Vous aviez beau prier , vous repentir : ça craignait pour votre âme et si en plus c’était au temps de l’inquisition … Vous risquiez la mort après moult tortures…

Il aurait d’ailleurs été dit que la naissance de l’Antéchrist viendrait de l’accouplement d’une entité démoniaque et d’une sorcière.
De nombreuses histoires sont rapportées au cours des siècles concernant les liaisons entre des succubes et des humains. J’en ai retenue une parmi toutes . Celle qui s’est passée , dit-on , en Belgique à Dalhem (village ) en 1581 où un pauvre berger , marié, avait eu des pensées pour une autre femme. Et ce n’est autre que ABRAHEL (succube qui serait fille de Lilith) qui se serait présentée à lui en lui proposant de lui offrir les plaisirs avec cette femme qu’il avait imaginé. En contre partie , il devait accepter tout ce que la succube lui demandait.

Je vous passe les détails, mais un jour la succube lui demanda de lui offrir la vie de son fils, ce que fit l’homme éperdument épris de Abrahel, mais lorsqu’il vit le corps de son fils et la tristesse infinie de sa femme, il voulu stopper le marché avec la succube. Celle ci , fit preuve de clémence, et rendit la vie au jeune garçon en demandant au berger de renier son Dieu ! Malheureusement elle lui redonna vit et non son âme.

Vous la voyez venir la grosse arnaque ? Le jeune garçon était une sorte de marionnette en putréfaction animée par le bon vouloir d’un démon. Au bout d’un an, l’entité quitta le corps du jeune garçon et le berger dû enterrer son fils.
Eh oui , sachez messieurs que roucouler avec une succube est à double tranchant (ouille !)
On raconte aussi que Toutankhamon serait la première victime de cette succube nommée Abrahel ( elle ne figure ni dans la Pseudomonarchia daemonium , ni dans la Goetia ).

Les succubes viennent pour plusieurs raisons : soit elles sont attirées par des énergies sexuelles dites « déviantes  » soit parce que vous l’avez invoquée.
Vous trouverez facilement sur le net les façons de le faire , je ne vais pas vous les citer . Sachez seulement qu’une fois là il n’y a pas beaucoup d’échappatoire et, les succubes, obéissant à Lilith Déesse mère sont aussi féministe qu’elle !).

La présence d’une succube serait vite reconnue, de plus elle s’accompagnerait selon certains témoignages par des « paralysies du sommeil » avec en finalité une jolie carte de France .
Bien sûr la médecine s’est penchée sur ses histoires qui étaient légions notamment au moyen-âge. Ainsi elle se pencherait vers des symptômes d’hystérie chez les femmes (présente chez l’homme mais assez rare ) et également d’hyperesthésie sexuelle qui conduirait à croire que quelque chose procure des stimuli sexuels .

Il y a très peu d’écrit sur ces démons. Je vous conseillerai toute fois si vous aimez vous documenter : « Histoire de la prostitution chez tous les peuples du monde depuis l’antiquité la plus reculée à nos jours » de Pierre Dufour ( j’ai lu des extraits et c’est fort intéressant mais assez laborieux à lire). Ainsi que William Burroughs notamment dans son oeuvre  » le festin nu« , également « les incubes et les succubes  » par Jules Delassus.

Voilà, n’hésitez pas à venir enrichir cet articles de vos témoignages et connaissances sur le sujet et … prenez garde à vos lubriques pensées chers Lecteurs et Lectrices !

Complément d’informations rédigés avec l’aimable participation de : Poulpy Ségo – Ségolène S.

Comments

Laisser un commentaire