Succube, l’enfer en dentelle ?

Succube connaissez-vous ce terme ? Si ce n’est pas encore le cas, voici les explications…

Ce terme apparaît parfois dans le milieu ésotérique et religieux. A la base ce sont des démons prenant la forme de femme dans l’unique but de séduire les hommes. Les succubes étant les dignes serviteur de Lilith. On parle d’ « Incube » pour la prise de forme concernant l’homme.

Le succube possède un esprit très compliqué à la limite du « bipolaire » de nature très ambivalente, car il est à la fois redouté et désiré. Au final le succube c’est  » L’horreur et le Désir » dans toute sa splendeur ! De part ses grandes qualité de séduction il faut toujours se méfier de ce type de personnage mystique.

il existe selon les différentes cultures des noms bien différents pour qualifier ce type de personnage effrayant. Dans la mythologie Antillaise, il porte le nom de dorlisse, dorlis ou encore dorliis. Egalement appelé « l’homme au bâton », mais dans ce cas présent il serait plutôt un incube.

D’autres démons à l’apparence de femmes sont à citer comme les harpies, les sirènes, la Lilītu, la goule, les lamies, les stryges. Dans la thématique du vampirisme, effectivement on peut aborder ce même type de personnage féminin à la séduction malfaisante. Dangereuse, séductrice à outrance elle ferait tout pour une goutte de sang supplémentaire.

Au final le succube fait son apparition dans bien des croyances et légendes. Dans la société actuelle il serait apparenté a femme voulant la puissance, le pouvoir. Cette dans ce cas-là cela ne va pas jusqu’à la mort de l’homme séduit. Il faut donc toujours se méfier des femmes fatales par exemple. On dit que c’est « du venin qui coule dans leurs veines ».

Un autre exemple, celui de la « Veuve Noir » ne serait-il pas un succube en réalité ?