La fleur de vie

La fleur de vie, vous en avez forcément entendu parler, que ce soit dans les milieux spirituels ou ésotériques. Cette figure géométrique est connue dans le monde entier et, qui sait même au-delà !

La plus ancienne qu’on a pu retrouver tracée se trouve en Egypte dans le Temple d’Osiris

Cependant on la retrouve gravée et/ou dessinée un peu partout sur notre Terre. 

Alors quel en est le secret ? Que représente cette figure géométrique qui semble assez simple au premier abord ?

LES ORIGINES : 

Si vous prenez le temps de bien regarder ce symbole, ce qui en premier lieu vous semble être la représentation de plusieurs fleurs, n’est en fait que l’assemblage de plusieurs cercles. 

En fait, elle est bien plus complexe qu’elle n’y parait. 

Car effectivement, si nous passons à la géométrie dans l’espace, nous allons voir que nous y retrouvons la majorité des formes géométriques utilisées dans la Kabbale, ainsi que dans les sciences énergétiques et plus particulièrement dans ce qui est appelé la géométrie sacrée. De plus elle serait liée avec le nombre d’or et la suite de Fibonacci… 

 Regardez, via le dessin du dessus, de cette simple figure de cercles apparents, apparaissent de nombreuses figures.

Et là vous reconnaissez la célèbre figure de l’arbre de Séphiroth.

Incroyable non ?

Du coup cela ne vous semblera pas bizarre que la fleur de vie soit définie comme le symbole à l’origine de la création. Oui car revenons à notre première image.

Le cube de Métatron : (pour ceux qui ont lu mon article sur lui vous comprendrez) relie d’une certaine façon, par sa forme, le Divin à l’humain et vice et versa. 

L’octangle : Certains auront reconnu la Merkaba. Il est important de savoir qu’il y a très longtemps, cette figure géométrique représentait le champ énergétique entourant l’être humain. 

L’Hexaèdre : un cube qui n’est autre que la représentation de l’élément terre. 

L’octaèdre : il représente l’élément air.  

Le dodécaèdre : lui représente l’esprit. 

L’icosaèdre : il représente l’eau. 

Le tétraèdre : le feu. 

Tout y est ! 

La fleur de vie fait bien partie de ce qu’on appelle la géométrie sacrée. Oui, si vous connaissez Nassim Haramein (un célèbre scientifique controversé car à la fois considéré comme le « nouvel Einstein » et par d’autres comme un fou.), pour lui ce symbole est à l’origine de la vie et ça n’est pas pour rien qu’il est utilisé par les bâtisseurs (ceux qui construisirent les Cathédrales, les Eglises et autres monuments sacrés.).

D’autres vont la décrire comme l’assemblage de plusieurs cercles qui en fonction du nombre et du placement vont décrire tout à tour : la graine de vie, l’œuf de vie etc (cf image ci-dessous).

Et regardez ce dessin ci-dessous nous y retrouvons également le symbole de la sainte trinité appelé aussi Triquetra :

C’est dire que la fleur de vie est un symbole universel et le mot prend toute sa signification ici.Vous allez me dire « ok… c’est bien beau tout ça, mais d’où vient ce symbole ? comment les hommes l’ont connu ? ».

Alors, c’est assez difficile de trouver sa véritable origine. La seule chose que beaucoup sont prêt à accepter c’est qu’elle fait partie de l’ordre des choses, de la Vie et donc elle est inscrite en nous. Les anciennes civilisations l’auraient ainsi reproduites afin de l’immortaliser en la gravant sur la pierre. Et à force l’être Humain au fil de son évolution aurait perdu le lien avec la Source (le Divin) et de ce fait aurait oublié toutes ces données. 

Du coup, cela en fait quelque chose de mystérieux et de précieux. Autant de données dans une seule figure et presque tout un Univers concentré. Peut-être même une explication de la Vie avec un grand « V » …

Bon alors, cela vous explique ce qu’elle est mais … toujours pas d’où elle vient. 

J’ai cherché et tout m’a ramené vers notre célèbre et controversé Nassim Haramein. C’est en regardant une vidéo qui s’appelle « Explications de la Fleur de Vie par Nassim Haramein » que j’ai compris. 

Certains souriront voire se moqueront quand je vais dire que j’en ai pleuré car oui c’est émouvant de découvrir la naissance du monde… de l’Univers.

Il nous faut donc partir là où a été retrouvé le premier dessin de la fleur de vie, en Egypte. Il semblerait que ce soit les survivants de l’Atlantide (rescapés du déluge) qui ont transmis ce symbole. Ils étaient les « Prêtres de l’école des mystères d’Horus ».

Leurs missions étaient de transmettre aux hommes plus primitif tout ce savoir. 

Pour cela ils passaient par le dessin de symboles, car si les lettres peuvent se transmettre en se déformant par l’écriture, les symboles eux restaient identiques. 

Transmettre les mystères de l’Univers. Faire comprendre que chacune de nos vies est une étape nécessaire dans le processus d’évolution. 

« Nous sommes des pensées de Dieu. Le Tout est unique et l’Unique est tout ». Selon ces anciens prêtres, il y avait 3 représentations de Dieu. 

Atoum qui n’a pas encore inventé l’univers. « Celui qui advient de lui-même».

Ptah le Dieu créateur, dont sa volonté donne naissance.

Amon celui qui fait tout à son image. « L’éternel, le seigneur de Karnak, créateur de ce qui existe, maître de tout, établi durablement en toutes choses».

De cette vision et de ces différents aspects est née la fleur de vie

C’est quand Atoum devint Ptah qu’est né le premier mouvement originaire. Le début du premier cycle avec en son centre l’œil d’Horus. C’est le premier espace virtuel de l’Univers ! Dieu se projetant à l’extérieur de lui-même. 

Le triangle équilatéral (formé par la trinité) est la première forme masculine, puis il y a multiplication (comme dans la mitose cellulaire) vers le haut, le bas, d’avant en arrière et de gauche à droite. Chaque forme se renvoyant à elle-même.

Ainsi, en se mettant en mouvement, se créa la sphère tournant sur elle-même et représentant l’élément féminin. La mère qui revient en son centre vers l’œil d’Horus.

Ainsi se forment ce qui est appelé les solides platoniciens et qui représentent d’une certaine façon les briques de l’Univers.« Ainsi Dieu fit son premier mouvement » … 

Un mouvement qui se répète et créant entre chaque cercle un espace partagé : le vesica piscis. De là sont nés les nombres phi, pi.  

Et arrivée à 7 sphères… oui 7 un nombre très symbolique, ainsi se forma la graine de vie (base de tout ce qui existe). 

Au bout de 3 mouvements, apparait 19 sphères et là est la fleur de vie (et regardez un peu : 7 couleurs qui forment le prisme de lumière, les 7 chakras principaux du corps humains, les 7 notes principales de musique…). Magnifique n’est-ce pas ?

Ainsi comme le dit si justement Nassim Haramein : « Tout est relié dans une unité indivisible. ».

La Fleur de vie est donc un symbole transmis par les rescapés d’une civilisation qui avait une conscience spirituelle élevée.  Elle est le cœur de l’univers et vient nous expliquer comment Dieu diffuse en conscience. Rappelons qu’ici le terme de Dieu évoque l’être divin et non le Dieu d’une religion. 

Maintenant, passons à la pratique

LES UTILISATIONS :

Alors comment utiliser ce symbole de géométrie sacrée ?

J’ai connu ce symbole lors d’une conférence sur la cosmologie (études des sciences cosmiques). Le conférencier nous conseillait de l’utiliser chez soi, par exemple en st de table ou bien en tableau sur un mur. Elle aurait la propriété d’harmoniser les lieux ainsi que les énergies. 

Lors de méditation également, elle aurait le pouvoir d’augmenter le taux vibratoire. 

Vous pouvez également la porter en pendentif, ou en bracelet, etc… 

Elle pourra être aussi utilisée pour recharger les pierres. 

Placée près de la nourriture elle aurait des vertus de protection et de régénération ainsi que de conservation. Par exemple si vous fabriquez vos onguents ou autres produits, en utilisant la fleur de vie vous pourrez en augmenter les vertus dynamisantes et énergisantes. En accroitre la pureté. Ceux qui pratiquent le Reiki savent par exemple utiliser le Cho ku rei, et bien la fleur de vie s’utilisent de la même façon. De plus comme expliqué, c’est un symbole du mouvement perpétuel, donc nul besoin de le réactiver ou bien de le recharger. 

Certains déconseillent de la placer là où vous dormez, car ayant une grande puissance vibratoire elle pourrait perturber votre sommeil.

Elle serait aussi utilisée au niveau des énergies sexuelle. Selon Mark Hedsel dans son écrit « La Matrice, le terrier du lapin blanc et la seconde naissance », la vesica piscis représenterait l’organe sexuel féminin (la matrice). 

Pour ceux et celles qui aimeraient en savoir plus, ci-joint le lien très complet afin de comprendre tout ceci. https://monterlonde.jimdofree.com/la-fleur-de-vie-et-le-sexe/

Voilà, je pense vous avoir dévoilé tous les secrets de ce formidable symbole. 

N’hésitez pas à commenter si vous vouliez apporter des informations supplémentaires. 

Sources utilisées : Wikipédia, connaissances personnelles, https://www.la-fleur-de-vie.fr/

Article ésotérique rédigé par : Schwob Ségolène.

 


 


Laisser un commentaire