Momies de Nazca

Les momies de Nazca, expliquez moi…

Et si dans quelques semaines nous apprenions que ce qui nous a été raconté dans nos livres d’histoires était faux ?
Et si nous apprenions que nous descendions d’une race hybride: mi-homme, mi-alien ?
C’est ce que nous allons voir justement avec cette incroyable découverte dont Thierry Jamin (explorateur français spécialisé depuis une dizaine d’années dans archéologie et la recherche de sites incas.) est en charge depuis fin 2016.
Au commencement : Au Pérou, il y a beaucoup de huaquéros (pilleurs de tombes) et lorsqu’un certain Mario vient annoncer à Thierry Jamin leurs extraordinaires découvertes, c’est presque inespéré, même incroyable, et pourtant, dans le désert, entre Nazca et Palpa, près des Géants de Nazca, des corps humanoïdes momifiés ainsi que plein d’artefacts ont été retrouvés.
Thierry Jamin n’est pas naïf, il n’exclue pas une éventuelle supercherie. Cependant aux premières inspections, tout semble réel.
Alors pour pouvoir commencer les fouilles, Thierry jamin et son équipe proposent un crowfunding sur la toile ce qui va ainsi leur permettre de réaliser cette extraordinaire aventure !
Ainsi commence le fameux « Alien project« (avec également l’institut inkari Cusco).
Les découvertes : Sont alors mis à jour plusieurs corps momifiés de type humanoïdes. Ils vont tous être baptisés. En plus il y a les artefacts découverts sur le site : des petites soucoupes volantes, des boules de métal etc.
Les momies restent cependant le phénomène le plus exceptionnel ! Elles sont toutes recouvertes de DIATOMINE : terre de diatomée, qui vient d’une roche fossile composée d’algue et de phytoplancton préhistorique.
Ce qui a permis aux entités momifiées d’être relativement bien conservées.
Elles proviennent toutes d’une même espèce : des petits gris (oui oui vous avez bien lu et vous allez comprendre pourquoi en continuant lisant les fiches détaillées des entités de Nazca).
Les présentations :
  1. ALBERTO : type: petit gris genre : mâle taille : 60,5 cm Mains : 3 doigts et 4 phalanges . pieds: 3 orteils et 3 phalanges 6 paires de côtes plus deux paires flottantes . le cou serait peut-être avec une capacité de rétractation. il semble qu’il était atteint d’une maladie osseuse et est porteur d’une prothèse médicale à la hanche droite.
  2. JOSEFINA : type: petit gris genre : femelle taille: 58 cm mains: 3 doigts et 4 phalanges . pieds : 3 orteils et 3 phalanges 9 paires de côtes et deux paires flottantes . un plastron (tablier) métallique sur la poitrine . 3 œufs en gestation dans l’abdomen ( oui oui vous lisez bien des œufs ! ) vagin horizontal tels que les reptiliens .
  3. MARIA : Type: hybride (espèce humaine et petit gris ) genre : femelle taille: 1,68 m main: 3 doigts et 5 phalanges pieds: 3 orteils et 5 phalanges (trouvée en position fœtale ) VICTORIA : type: petit gris genre : femelle taille: 56 cm ( tête absente , surement tombée au cours du temps ) mains: 3 doigts et 4 phalanges pieds: 3 doigts et 3 phalanges 8 paires de côtes et deux paires flottantes . cou aussi peut être aussi rétractable.
  4. WAWITA : enfant humanoïde type hybride mains et pieds 3 doigts et 5 phalanges.

 

CONCLUSIONS :

Jusqu’ici nous avions les résultats d’analyses au carbone 14 qui permettait de dater les momies de 1750 ans soit 267 après J.C.
les divers échos , radiographies et scanners n’ont montré jusqu’alors aucune fraude .

Le 22 septembre  nous apprenons via le site de la revue Ikaris que les momies Maria et wawita sont 100 % réelles.

Aucun fake !
Ce qui est une annonce phénoménale dans l’histoire de notre évolution ! Nous ne sommes pas à l’abri encore car il reste la certification des autres momies.

Et alors ?

Et bien alors, il sera difficile maintenant de ne pas admettre que des êtres d’une autre planète sont venus sur terre et y ont vécu et ce sont probablement même reproduit avec les humains présents à cette époque .

D’autres résultats doivent arriver courant novembre.
Et si vous voulez suivre cette découverte incroyable , suivez le projet sur la page « Alien project« .

Pour ceux qui ont déjà lu Anton Parks, David Icke par exemple, cela ne fera que corroborer ce que nous pensons déjà de notre évolution et des contacts avec d’autres entités extra-terrestres.
Pour les sceptiques c’est une découverte très riches à décortiquer pour s’apercevoir de la réalité des faits.
Comme toute chose qui dérange l’ordre établi, de nombreux détracteurs tentent de faire capoter le projet, de lancer de fausses informations pour ridiculiser les personnes en charge de l’affaire.

Maintenant, une chose est sûre, même si elles dérangent, elles sont bien là ces fameuses MOMIES DE NAZCA et ont encore plein de choses formidables et étonnantes à nous apprendre sur nous et la vie extra-terrestre.

Article ésotérique rédigé par : Poulpy Ségo

Laisser un commentaire

  1. Depuis 2016 je suis cette affaire, et je suis convaincue depuis le début, que ces momies sont authentiques !
    Un grd Merci a Thierry Jamin pour son travail, sa persévérance, et son honnêteté depuis le debut de cette aventure.

  2. Nous avons tres hate aux prochaines analyses…….l’histoire de notre descendance est tres importante pour notre conscience actuelle……..on dirais meme que inconscianment…nous le savions tous a l’interieur de nous…que cette adn…coulais en nous…………un gros bravo a toute l’équipe qui travaille fort!!…merci..